Législatives : Deux Français sur trois veulent une cohabitation mais pas de Jean-Luc Mélenchon comme premier ministre.

Alors que Jean-Luc Melenchon a demandé aux français de « l’élire premier ministre », un sondage met des doutes aux ambitions du candidat.

Après la défaite lors du premier tour de l’élection présidentielle, Jean-Luc Mélenchon s’est fixé un nouvel objectif : devenir chef du gouvernement.

Mais selon un sondage BVA pour RTL, si 64 % des Français souhaitent une cohabitation lors des élections législatives. Ils sont presque autant à ne pas vouloir de Jean-Luc Mélenchon comme premier ministre.

Emmanuel Macron obtiendra-t-il la majorité lors des élections législatives prévues en juin ? Selon un sondage BVA pour RTL, près de deux Français sur trois (64%) ne le souhaitent pas. Trois quarts des 18-34 ans sont favorables à une cohabitation à l’Assemblée nationale, de même que près d’un retraité sur deux (48%). Les sympathisants d’Emmanuel Macron sont évidemment ceux qui souhaitent le plus que le président de la République dispose d’une majorité (96 %). Six partisans LR sur dix y sont également favorables (57%), tandis que les sympathisants des autres partis d’opposition se prononcent très largement en faveur d’une autre majorité (87% chez LFI, 91% chez le RN et 96% chez Reconquête).

En cas de cohabitation, 62% des Français sont en revanche hostiles à ce que Jean-Luc Mélenchon devienne chef du gouvernement. À noter tout de même que 60% des jeunes de 18 à 24 ans y sont favorables. Le 19 avril dernier, le dirigeant de « la France insoumise » avait appelé les Français à «l’élire» premier ministre lors des élections législatives. Les électeurs sont presque autant (64%) à ne pas souhaiter de Marine Le Pen au poste de Premier ministre. Parmi les personnalités politiques que les Français veulent voir prendre plus d’influence, Jean-Luc Mélenchon et Marine Le Pen arrivent tout de même respectivement en deuxième (40%) et troisième position (37%), derrière Edouard Philippe (46%).

La cote d’Emmanuel Macron en baisse

Autre enseignement de ce sondage : la popularité d’Emmanuel Macron diminue. Le président de la République recueille 42% d’opinion positive auprès des Français, un chiffre en baisse de 4 points. Dans le détail, un Français sur dix (9%) a une «très bonne» opinion du chef de l’État, tandis qu’elle est «plutôt bonne» pour un tiers (33%) d’entre eux. Sa popularité est en revanche «très mauvaise» pour 27% des sondés et «plutôt mauvaise» pour 31% d’entre eux. Si les Français ont réélu Emmanuel Macron dimanche 24 avril, la majorité d’entre eux ne souhaitent donc pas lui accorder les pleins pouvoirs à l’Assemblée nationale.

Joseph Kouamé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s