L’imam fondamentaliste Hassan Iquioussen appelé à quitter le territoire français.

Le prédicateur islamiste fondamentaliste, Hassan Iquioussen, épinglé pour des propos d’incitation à la haine, fait l’objet d’un arrêté ministériel d’expulsion publié jeudi dernier, alors qu’il souhaitait renouveler sa carte de séjour.

Hassan Iquioussen, star de la prédication en ligne francophone, de nationalité marocaine, est sous le coup d’un arrêté lui imposant de quitter le territoire français.

D’après le journal « Libération », le ministère de l’Intérieur a pris, jeudi dernier, un arrêté ministériel d’expulsion (AME) à l’encontre de l’influent prédicateur connu depuis plus de trente ans. « Il sera expulsé du territoire français », a déclaré le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin sur Twitter le même jour. Contacté par « Libération », Iquioussen n’a pas répondu. Sur Twitter, son avocate principale, Lucie Simon, a réagi : «Le ministre qui tweetait plus vite que son ombre : l’arrêté d’expulsion n’a pas même encore été notifié à mon client que l’Intérieur lance déjà la communication. La volonté de faire du buzz pour intimider une minorité religieuse, au mépris du droit.».

Résidant dans le Nord de la France depuis des décennies, mais sans nationalité française, Hassan Iquioussen a demandé le renouvellement de son titre de séjour de 10 ans qui arrive à expiration. Mais cette fois-ci, la préfecture du Nord a décidé d’y réfléchir à deux fois, notamment depuis l’entrée en vigueur de la loi d’août 2021 « confortant le respect des principes de la République » avec laquelle le comportement de l’imam ne serait pas en accord. Par exemple, le média « Le Point » souligne qu’Hassan Iquioussen a toujours martelé que la charia devait guider les comportements des croyants dans leur vie privée et publique. Il explique aussi qu’une femme doit tout faire pour « plaire à son mari », et prône la séparation des hommes et des femmes au maximum.

Le 22 juin dernier, la commission d’expulsion des étrangers réunie en préfecture, a décidé de l’expulsion de l’imam. Selon « Le Point », le préfet du Nord s’est même déplacé en personne avec l’appui de Gérald Darmanin pour appuyer ce dossier sensible et faire en sorte que le départ du prédicateur soit acté. De son côté, Hassan Iquioussen a revendiqué son double attachement à l’islam et à la France, et réfuté tout penchant fondamentaliste.

Joseph Kouamé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s