Un père envoie des photos de son bébé à son pédiatre, Google le dénonce à la police pour pédocriminalité!

Un états-unien a eu la mauvaise surprise de voir Google supprimer son compte en février 2021. L’intelligence artificielle de la firme l’a soupçonné de pédocriminalité, conduisant à sa dénonciation aux forces de l’ordre.

A présent, cet homme porte plainte contre le géant du web, rapporte un article du « New York Times », repris par « BFM TV ».

Un père de famille états-unien a vu son compte Google supprimé après avoir envoyé une photo des parties génitaux de son enfant au médecin lors d’un rendez-vous en visioconférence. Il fait également l’objet d’une enquête policière, rapporte le quotidien The New York Times.

À l’époque, en pleine pandémie de Covid-19, le père de famille s’inquiète d’une infection concernant les parties génitales de son bébé. Ne pouvant se rendre chez son pédiatre, il envoie au professionnel des photos de son enfant nu dans le cadre d’une téléconsultation. Les clichés sont enregistrés sur Google Images, ce qui alerte le système automatique de détection de contenus pédopornographiques de la firme.

Deux jours plus tard, l’homme constate que son compte Google a été désactivé. Il reçoit un mail du géant du Web, qui l’informe qu’il est suspecté de faits très graves, tels que « l’abus sexuel et exploitation d’enfants ». Les enquêteurs dédouanent le père de famille et lui assurent qu’il n’y aura aucune poursuite.

Pourtant, Google refuse inexplicablement de réactiver le compte de la victime, qui a perdu l’accès à ses photos, à ses contacts et à ses mails. En juin 2022, le groupe informe même l’homme de la suppression définitive de son compte… Le père de famille explique au New York Times avoir hésité à se lancer dans une procédure judiciaire, avant de renoncer à cause des coûts que cela impliquerait.

Le New York Times indique que Mark n’est pas le seul à avoir connu cette situation. Un autre père de famille, résidant au Texas, s’est retrouvé dans une situation similaire, après avoir envoyé des photos de son enfant à leur praticien. Si l’enquête policière dont il a fait l’objet a rapidement été résolue, lui non plus n’a jamais pu récupérer son compte Google.

Si ces différentes affaires mettent en lumière l’efficacité du système de détection de Google, elles pointent également les limites d’une intelligence artificielle qui ne dispose pas d’une supervision humaine. En 2021, l’outil de détection a signalé plus de 600.000 images liées à des contenus pédopornographiques, supprimant dans le même temps 270.000 comptes d’utilisateurs.

Joseph Kouamé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s