Pourquoi un corbillard allemand pour la Reine d’Angleterre? En voici la raison.

Dimanche 11 septembre 2022, le corps d’Elizabeth II a quitté le château de Balmoral, où elle a rendu son dernier souffle le 8 septembre 2022, pour rejoindre Edimbourg.

Mais une polémique a explosé après que le corps de la reine ait été escorté par un corbillard allemand. Nous vous expliquons le pourquoi de ce choix.

Elizabeth II est morte à l’âge de 96 ans, après 70 ans de règne. C’est au château de Balmoral qu’elle a rendu son dernier souffle. Ses funérailles auront lieu le 19 septembre 2022, à Londres. Mais avant ce moment historique, le corps de la reine va parcourir de nombreux kilomètres.

Le voyage du cercueil de la reine vient de commencer et déjà la polémique enfle en Angleterre. La raison ? les anglais se plaignent que le cercueil de la reine soit escorté par un corbillard allemand. Pourtant les alternatives se font rares.

Une Benz recarrossée par Bin ça fait parler en Angleterre. Ils sont nombreux, sur les réseaux sociaux, à s’étonner que personne n’ait songé à épargner cet affront à la Reine défunte. “N’y a-t-il donc pas quelque part dans notre pays un corbillard sur base Rolls-Royce, Bentley, Jaguar ou Land Rover ?”, s’interroge sur Twitter depuis le Texas Sir Uncle Jimmy. “Une simple Vauxhall aurait fait l’affaire”, suggère David@Aporkalypse666 ne sachant, visiblement pas que ce constructeur autrefois prestigieux est passé sous le contrôle français en 2017, quand le Groupe PSA l’a racheté à l’états-unien General Motors, qui le détenait depuis… 1925.

Les corbillard 100% britanniques sont de plus en plus rares

Pour avoir un véhicule plus authentiquement anglais, il faut se tourner vers Jaguar et Land Rover. Car même si ces deux constructeurs sont financés par l’Inde depuis 2008 (étant la propriété de « Tata Motors »), leurs modèles sont encore dessinés, conçus et assemblés en Grande-Bretagne. Cette déclaration s’applique également aux très dignes limousines de Rolls-Royce, quand bien même elles sont financées depuis 1998 par le Groupe BMW de Munich. La même année, Bentley, quant à lui, tombait dans l’escarcelle du Groupe allemande Volkswagen.

Dans la soirée du 11 septembre , le cercueil royal a été déposé dans la salle du trône du palais d’Holyroodhouse. Le lendemain, lundi 12 septembre 2022, le roi Charles III a escorté sa mère jusqu’à la cathédrale Saint-Gilles, où une messe aura lieu en son honneur avant que les Edimbourgeois puissent aller lui rendre un dernier hommage dans la cathédrale tout au long de la nuit. Enfin, la reine rejoindra Londres où là encore, de nombreux hommages sont prévus jusqu’à ses funérailles. Par exemple, du mercredi 14 septembre 2022, jusqu’au jour de ses funérailles, le cercueil d’Elizabeth II sera exposé publiquement au Westminster Hall.

Alors, ayant encore de très nombreux kilomètres à parcourir d’ici l’inhumation, le 19 septembre prochain, le protocole aura, peut être, l’idée de changer de modèle de corbillard, amenant la société de pompes funèbres chargée des obsèques de feu la reine d’Angleterre (et dont l’autocollant promotionnelle placé sur le véhicule, au début de périple de la dépouille d’Elizabeth, a choqué « toute l’Angleterre ») à se procurer un modèle de corbillard, au minimum, de marque originellement britannique, ce qui est un minimum pour le respect de l’image de la souveraineté nationale, surtout lorsqu’il s’agit d’une reine ayant régné pendant 70 ans.

Didier Maréchal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s