Russie : au moins 13 morts dont 7 enfants lors d’une fusillade dans une école, Vladimir Putin réagit !

Un homme armé a ouvert le feu dans une école à Ijevsk, dans le centre de la Russie, tuant au moins 13 personnes. Parmi les victimes figuraient deux enseignants et sept enfants, selon la police russe.

Un homme armé a attaqué, ce lundi 26 septembre, une école d’Ijevsk, dans le Centre de la Russie. Au moins 13 personnes ont succombé sous ses balles, ont indiqué les autorités. Parmi elles se trouvent sept enfants. « Selon des données préliminaires, 13 personnes, dont six adultes et sept mineurs, ont été victimes du crime, 14 enfants et 7 adultes ont elles été blessés », a déclaré le Comité d’enquête de Russie. De nombreux autres blessés sont également à déplorer. Les enquêteurs revoient donc, d’ores et déjà, à la hausse le premier bilan esquissé par le ministère de l’Intérieur quelques minutes plus tôt. Ce dernier évoquait au moins « 6 morts et 20 blessés ».

Selon le gouverneur de la région, Alexandre Bretchalov, « une personne non-identifiée est entrée dans l’école » avant de « tuer le garde » et d’ouvrir le feu à l’intérieur de l’établissement. Elle « portait un t-shirt noir à la symbolique nazie et une cagoule », ont décrit les enquêteurs. « Les policiers ont retrouvé le corps de l’homme qui a ouvert le feu. Selon nos informations, il s’est suicidé », a, de son côté, précisé le ministère. L’identité du suspect « est en train d’être établie ». « L’évacuation est terminée » et « l’ensemble du périmètre est bouclé », a ajouté l’élu. La Garde nationale russe, les services de sécurité du FSB et « les autorités en charge de l’enquête » sont déjà sur place, a-t-il encore souligné.

Vladimir Putin a dénoncé, dans la foulée, de l’attaque : un « acte de terroriste inhumain ». « Le président pleure profondément la mort de personnes et d’enfants dans cette école où un attentat terroriste a été perpétré », a ajouté le porte-parole du Kremlin Dmitri Peskov.

Ijevsk, ville de près de 650.000 habitants, est la capitale de la République d’Oudmourtie, dans le Centre du pays, juste à l’Ouest du massif de l’Oural qui marque la séparation entre la Russie européenne et la Russie asiatique. Autrefois rarissimes, les fusillades mortelles, notamment dans des écoles, ont tendance à devenir plus nombreuses en Russie depuis quelques années, mais à un fréquence toujours très faible.

Didier Maréchal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s