L’écrivain Russell Banks est mort à 82 ans des suites d’un cancer!

Russel Banks, romancier états-unien, est décédé samedi 7 janvier, à l’âge de 82 ans, des suites d’un cancer, a annoncé son éditeur, Dan Halpern, auprès de l’agence de presse états-unienne AP.

L’auteur de «Continents à la dérive» et «Pourfendeur de nuages» est «décédé paisiblement chez lui, dans le Nord de l’Etat de New York», a tweeté l’écrivaine Joyce Carol Oates, ce dimanche matin, rendant hommage à son ami.

Il était parmi les auteurs états-uniens les plus appréciés en France. Son progressisme, son anticonformisme avaient fait de lui l’une des figures intellectuelles de la côte Est des Etats-Unis d’Amérique. Russel Banks, auteur de plus de vingt ouvrages, avait été récompensé en 1995 par le prix John-Dos-Passos, qui distingue chaque année un écrivain états-unien peu gratifié lors de sa carrière.

Né dans une famille modeste du Nord-Est des Etats-Unis, il avait suivi tout jeune un atelier d’écriture qui lui avait mis le pied à l’étrier, alors qu’il gagnait sa vie comme plombier. Quelques années et bien des romans plus tard, c’est lui qui animait ces ateliers d’écriture créative, en devenant l’un des plus grands spécialistes.

Romancier, nouvelliste et poète, Russell Banks aimait raconter les difficultés de la classe ouvrière à travers des personnages qui luttent contre la pauvreté, la toxicomanie, les problèmes de classe et de race.

Membre de l’ « Académie américaine des arts et des lettres », il a écrit des recueils de poésie et de nouvelles, ainsi que de nombreux romans, dont « Pourfendeur de nuages », « Le Livre de la Jamaïque » ou « Afflictions ». Ce dernier avait été adapté au cinéma par Paul Schrader, avec Nick Nolte dans le rôle principal.

Intellectuel engagé, Russell Banks avait pris position contre l’intervention des Etats-Unis d’Amérique en Irak et s’était engagé pour aider les écrivains menacés ou en exil.

Maxime Kouadio

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s