Guerre Russie-Ukraine: le Premier ministre japonais et 60 autres responsables interdit d’entrer en Russie.

Moscou prend des mesures de représailles contre le Japon, puisque le pays participe aux sanctions occidentales contre la Russie. Plus de 60 citoyens japonais, dont le Premier ministre, ont l’interdiction d’entrer sur le territoire russe.

Allié des États-Unis, le Japon est l’un des rares pays d’Asie à s’être joint aux sanctions occidentales contre la Russie. Tokyo a décidé de ne plus importer de charbon russe, mais il ne renonce pas au gaz offshore près de l’île de Sakhaline, dans lequel les maisons de commerce japonaises ont investi des milliards de dollars.

La Russie a interdit, ce mercredi 4 avril, l’accès à son territoire à plus de soixante responsables japonais, dont le Premier ministre Fumio Kishida, en représailles aux sanctions prises par le Japon contre Moscou pour son opération en Ukraine.

« Il a été décidé d’interdire définitivement » à 63 citoyens japonais d’entrer en Russie, selon un communiqué du ministère des Affaires étrangères russe. Dans cette liste, l’on trouve également des ministres, des députés, des hommes d’affaires, des responsables médiatiques et des professeurs d’université.

Le gouvernement de M. Kishida « a lancé une campagne anti-russe sans précédent, permet une rhétorique inacceptable contre la Fédération de Russie, y compris des calomnies et des menaces directes », d’après le ministère russe.

Moscou accuse Tokyo de prendre « des mesures pratiques visant à démanteler les relations de bon voisinage, à porter atteinte à l’économie russe et au prestige international de notre pays ».

La Russie indique par ailleurs répondre aux « sanctions personnelles imposées par le gouvernement japonais aux citoyens russes, y compris aux hauts dirigeants de l’État ».

M. Kishida, de passage au Vatican et à Rome, où il a rencontré le pape François et son homologue italien Mario Draghi, a qualifié la décision russe d’ »inacceptable »….« C’est la Russie qui a fait en sorte que les relations Japon-Russie arrivent à ce niveau. Et en dépit de ça, la Russie a fait ce genre d’annonce. Nous ne pouvons pas l’accepter », a-t-il dit, qualifiant le comportement russe de « claire violation de la loi internationale ».

Joseph Kouamé

N.B. : un article traitant des propos du premier ministre japonais, dans le but de rappeler la réalité face à la propagande que constituent ses propos, vous sera très prochainement proposer sur notre site.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s