Décès en plein festival de Cannes de l’acteur algérien Ahmed Benaïssa avant la projection de son film!

L’acteur et metteur en scène Ahmed Benaissa, considéré comme une grande figure du théâtre et du cinéma algérien, qui était à l’affiche du film «Goutte d’Or» présenté à Cannes, est décédé à l’âge de 78 ans, a annoncé le ministère algérien de la Culture.

L’acteur algérien Ahmed Benaissa, à l’affiche de « Goutte d’or », au Festival de Cannes, est décédé. Sa disparition intervient le jour de la présentation du film à la Semaine de la Critique.

Le cinéma algérien pleure l’une de ses grandes figures. Le ministère de la Culture et des Arts d’Algérie a annoncé le décès d’Ahmed Benaïssa à l’âge de 78 ans, des suites d’une longue maladie, ce vendredi 20 mai 2022. L’homme de théâtre, l’acteur et metteur en scène, connu pour les rôles dans les films acclamés par la critique tels que « Gates of the Sun », « Close Enemies » et « Papicha », était à l’affiche d’un film au Festival de Cannes.

Il incarnait le père de Karim Leklou dans « Goutte d’or », le nouveau film de Clément Cogitore (« Ni Le Ciel Ni La Terre »). L’annonce de sa mort intervient alors que le film était présenté, aujourd’hui, en Séance Spéciale à la Semaine de la Critique.

Le réalisateur Clément Cogitore s’est exprimé sur la disparition de l’acteur : « Je suis profondément attristé par le décès soudain d’Ahmed Benaissa. Le film n’existerait pas sans lui et les mots ne peuvent exprimer notre chagrin ».

Karim Leklou a également partagé sa tristesse via un communiqué sur son compte Instagram, en indiquant que la projection de « Goutte d’or » lui était dédiée.

Sourieh Molougi, ministre algérien de la Culture et des Arts, a lui aussi rendu hommage à l’acteur, comme le rapporte le média « Variety » : « La scène artistique a perdu l’une de ses personnalités éminentes. Il laisse derrière lui un héritage artistique théâtral et cinématographique. »

Au cours d’une carrière de 50 ans, entamée en 1971, il avait joué dans plus de 120 films dont des productions algériennes remarquées à l’international comme «Papicha», «Le sang des loups», «De Hollywood à Tamanrasset» ou «Hors la loi».

Né en Algérie, Ahmed Benaïssa a vécu une vingtaine d’années à Paris où il a étudié à l’École nationale de théâtre. L’acteur est apparu dans plus d’une centaine de films et de pièces de théâtre et a fait ses débuts au cinéma en 1971 dans « Étoile aux dents ou Poulou le magnifique » de Derri Berkani.

Maxime Kouadio

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s