L’ex-conseiller de Trump, John Bolton, avoue avoir planifié des coups d’Etat à l’étranger!

Invité sur le plateau de CNN, l’ancien conseiller en sécurité de Donald Trump a assuré qu’il s’y connaissait en coups d’Etat. Une déclaration qui intervient alors qu’une commission examine la responsabilité de l’ancien président dans l’assaut du Capitole.

John Bolton, qui a également travaillé au côté de George W. Bush et représenté les États-Unis à l’ONU, commentait l’envahissement du Capitole, après la présidentielle de 2020 et a fait une révélation choc.

John Bolton a révélé cette surprise dans une interview avec l’animateur de CNN, Jake Tapper. Alors qu’il parlait de l’attaque du 6 janvier 2021 contre le Capitole états-unien par des partisans de Trump. Il a estimé que Trump ne pouvait pas être considéré comme ayant organisé un « coup d’État soigneusement planifié contre la Constitution » à cette date.

Dans son intervention, Bolton a déclaré que Trump personnellement « n’écoute personne d’autre ». Les affirmations de Donald Trump sur d’éventuelles fraudes électorales ne sont donc pas défendables.

Pendant leur discussion, le journaliste a déclaré qu’il « n’est pas nécessaire d’être brillant pour tenter un coup d’État ». C’est là que Bolton a fait la révélation choc: : « Je ne suis pas d’accord avec cette affirmation. En tant que personne qui a contribué à la planification de coups d’État, pas ici, mais, comment dire, dans d’autres endroits, cela demande beaucoup de travail. Et ce n’est pas ce qu’il (Trump) a fait ».

Dans la suite de son intervention, il a cité le Venezuela, en exemple dans son livre, et a déclaré : « J’ai écrit sur (le coup d’État au) Venezuela dans le livre, et il s’est avéré qu’il n’a pas réussi ». « J’ai vu ce qu’il fallait à une opposition pour tenter de renverser un président », a par ailleurs commenté John Bolton à propos du Venezuela. Il a activement soutenu, selon plusieurs sources, l’accession au pouvoir de l’opposant Juan Guaido, sans succès.

John Robert Bolton est un haut fonctionnaire états-unien. Proche des néo-conservateurs et président du Gatestone Institute, groupe de réflexion, il est chargé des questions de désarmement par George W. Bush de 2001 à 2005, puis ambassadeur aux Nations unies de 2005 à 2006. Il a été conseiller de Donald Trump.

Didier Maréchal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s