Guerre Russie-Ukraine: Volodymyr Zelensky limoge des hauts dirigeants, après des soupçons de trahison et de collaborations avec la Russie !

Selon Volodymyr Zelensky, 651 cas de trahison impliquent des procureurs et des responsables de l’application des lois, et environ 60 fonctionnaires du service de sécurité intérieure ukrainien et du bureau du procureur général travaillent contre l’Ukraine, sur des territoires occupés par la Russie.

« J’ai pris la décision de relever de leurs fonctions la procureure générale et le chef des services de sécurité », a déclaré, dimanche soir Volodymyr Zelensky. Cette décision survient à la veille d’une réunion de l’Union européenne visant à renforcer les sanctions contre Moscou. Le chef des services de sécurité, Ivan Bakanov, est un ami d’enfance du président. La procureure générale Iryna Venediktova est elle connue pour avoir engagé des poursuites pour de présumés crimes de guerre commis par l’armée russe à Boutcha, au Nord-Ouest de Kiev.

De quoi sont t-ils réellement accusés ?

Ils sont soupçonnés d’avoir des collaborateurs russes parmi leurs subordonnés. Volodymyr Zelensky soupçonne une soixantaine de responsables des agences de Bakanov et de Venediktova de travailler contre l’Ukraine, dans les territoires occupés par la Russie. Le départ d’Ivan Bakanov intervient alors que les services secrets ont annoncé samedi l’exclusion d’un dirigeant régional soupçonné d’être un allié de la Russie. Il avait été nommé par Ivan Bakanov lui-même.

Plus de 650 soupçons de trahison!


Lors d’une conférence de presse, le chef de l’État a expliqué que les autorités ukrainiennes étaient en train d’enquêter sur plus de 650 soupçons de trahison et de collaboration qui concerneraient des procureurs et des responsables de l’application des lois.

«Un si grand nombre de crimes contre les fondations de la sécurité nationale et les liens établis entre des responsables ukrainiens en charge de l’application des lois et les services spéciaux russes posent des questions très sérieuses aux dirigeants concernés. Chacune de ces questions recevra une réponse. »a déclaré Zelensky. Au début de la guerre, un haut responsable de la sécurité avait déjà été écarté, une décision qui, selon le président ukrainien, s’est maintenant avérée justifiée, ajoute-t-il ce dimanche. « Des preuves suffisantes ont été recueillies pour dénoncer cette personne soupçonnée de trahison. Toutes ses activités criminelles sont documentées », a-t-il insisté.

Le président ukrainien a nommé Oleksy Symonenko nouveau procureur général, et Vasyl Malyuk, nouveau chef de la sécurité, dans un décret publié sur le site présidentiel et partagé par le New York Times.

Didier Maréchal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s