France : Droguée, sans permis et sans assurance, une automobiliste tue deux cyclistes!

Deux personnes ont été tuées, percutées par une automobiliste sous emprise de stupéfiants.

Deux touristes néerlandais qui étaient sur la route d’accès au célèbre château de Chambord ont été fauchés mortellement. Une dispute avec le passager du véhicule pourrait être l’une des raisons de ce drame.

Une conductrice soupçonnée d’avoir percuté et tué deux cyclistes néerlandais, le 10 juillet à Chambord (Loir-et-Cher – France), sur la route qui donne face au château, a été mise en examen pour homicides involontaires aggravés, a annoncé, ce mardi, le procureur de la République de Blois, Frédéric Chevallier.

Les circonstances aggravantes sont « la conduite après usage de produits stupéfiants », la conductrice sans permis et le défaut d’assurance du véhicule, a précisé le magistrat dans un communiqué. Âgée de 39 ans, la conductrice, « connue pour des faits anciens d’usage de produit stupéfiant et de conduite malgré un permis invalidé », a été placée sous contrôle judiciaire. Les analyses sanguines de la conductrice ont permis de découvrir la présence d’héroïne et de cannabis.

Selon les premiers éléments de l’enquête, le véhicule a dévié sur une piste cyclable allant en sens inverse, percutant un couple de touristes néerlandais, 61 et 62 ans, les tuant aussitôt après le choc violent. La voiture a fini dans un arbre. Selon le procureur, le passager du véhicule, qui a été transporté par hélicoptère à Tours en urgence, est resté dans le coma mais son pronostic vital n’est plus engagé.

Elle risque 10 ans de prison

Au total, 26 sapeurs-pompiers ont été dépêchés sur les lieux. Selon les déclarations de la conductrice, qui avait aussi été hospitalisée dans un premier temps, elle aurait perdu le contrôle du véhicule suite à une « inattention liée à des échanges verbaux houleux et nourris avec son passager ». « Elle disait ne pas se souvenir des circonstances exactes de l’accident car elle était en train de se disputer avec son passager », explique le parquet. Elle encourt dix ans d’emprisonnement.

« C’est dramatique, et assez incompréhensible car la route est droite, l’automobiliste avait le soleil dans le dos », confirmait, à nos confrères de « la Nouvelle République », le maire de Chambord, André Joly, présent sur place. Dans cette zone très fréquentée par les cyclotouristes, la vitesse maximale autorisée est fixée à 70 km/h.

Didier Maréchal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s