Deux morts et douze blessés dans l’attaque d’une église en Syrie!

Au moins deux personnes ont été tuées et douze autres blessées dans une attaque à la roquette qui a touché une foule rassemblée pour l’inauguration d’une petite église près du village syrien d’al-Suqaylabiyah, non loin de la ville, dimanche 24 juillet à Hama.

Située près de Hama, au Centre de la Syrie, la nouvelle église orthodoxe Sainte-Sophie, a été attaquée dimanche 24 juillet par des factions rebelles lors de son inauguration. Un bilan provisoire fait état de deux morts et une douzaine de blessés.

Deux personnes ont été tuées et douze autres blessées en Syrie, dimanche 24 juillet, dans un tir de roquette lors de l’inauguration de l’église orthodoxe Sainte-Sophie (Aya Sofia en arabe – ndlr), située dans la ville d’al-Suqaylabiyah près de Hama, a indiqué l’agence officielle syrienne Sana. L’Observatoire syrien des droits de l’homme (OSDH) a confirmé le tir estimant qu’il pourrait s’agir d’un obus ou d’une attaque de drones par des factions rebelles, positionnées dans des zones voisines. L’explosion a eu lieu à quinze mètres des familles et des archevêques de Hama, Nicolas Baalbaki, et de Homs, Georges Abou Zahem, rassemblées devant l’édifice. Le patriarche grec orthodoxe d’Antioche, Jean X, a condamné « l’acte terroriste perpétré à Squelbiyeh, attribué à des groupes terroristes armés ».

Cette attaque intervient deux jours après des bombardements russes qui ont fait sept morts dans la région d’Idleb, dernier grand bastion djihadiste et rebelle du pays. Pour mémoire, près de la moitié de la province d’Idleb, ainsi que des pans des provinces d’Alep, de Hama et de Lattaquié, sont contrôlées par Hayat Tahrir al-Cham, ex-branche syrienne d’Al-Qaïda. Cette zone abrite aussi des groupes rebelles, soutenus à divers degrés par la Turquie, et d’autres formations djihadistes, comme Houras al-Din.

La nouvelle église Sainte-Sophie a été construite grâce au financement des autorités municipales de Suqaylabiyah, après que le gouvernement turc a transformé l’emblématique église Sainte-Sophie à Istanbul en mosquée. Réplique miniature de Sainte-Sophie de Constantinople, elle a été édifiée avec l’accord du gouvernement syrien et le soutien de secteurs du monde politique et militaire russes.

Cette cérémonie qui a eu une issue dramatique, dimanche, était l’ouverture officielle de l’église Sainte Sophie, très exactement deux ans, jour pour jour, après la transformation de son modèle d’Istamboul en mosquée.

Joseph Kouamé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s