Décès du créateur de mode japonais Issey Miyake!

Le styliste Issey Miyake, dont la carrière s’est étendue sur plus d’un demi-siècle, est mort d’un cancer du foie le 5 août à l’âge de 84 ans, rapporte, ce mardi, l’agence de presse Kyodo.

Né le 22 avril 1938 à Hiroshima (Ouest du Japon), Issey Miyake avait sept ans le 6 août 1945 quand les Etats-Unis avaient largué la première bombe atomique de l’Histoire sur sa ville natale, faisant 140.000 morts et traumatisant à vie les rescapés.

Il avait survécu mais sa mère était morte trois ans plus tard des suites des radiations. A peine diplômé de l’université des beaux-arts de Tama à Tokyo, il s’était installé à Paris en 1965 et avait étudié à l’école de la Chambre syndicale de la Couture parisienne. A partir des années 1980, Issey Miyake avait fait rayonner son style à travers le monde en utilisant des matériaux jamais vus dans la mode jusqu’alors.

Le créateur, connu pour l’aspect aérien et pratique de son vestiaire, aurait initialement souhaité devenir un athlète ou un danseur, avant que la lecture des magazines de mode de sa sœur ne le pousse vers la création. Mais sa vocation sportive d’enfant expliquerait pour certains la liberté de mouvement caractéristique de ses créations vestimentaires.

Après avoir étudié la création graphique à l’université d’art de Tokyo, il s’est formé à la création vestimentaire à Paris, où il a travaillé avec Guy Laroche et Hubert de Givenchy, avant de partir à New York. En 1970, de retour à Tokyo, il crée un studio de design à son nom, le Miyake Design Studio.

C’est à la fin des années 1980 qu’il développe le plissé caractéristique qui l’a rendu célèbre auprès du grand public, en concevant une nouvelle méthode de pressage à chaud de tissus entrecalés entre des couches de papier. Résultat: un plissage à mémoire de forme qui ne se froisse pas. Au total, avant de prendre sa retraite en 1997 pour se consacrer à la recherche, le créateur japonais a développé plus d’une dizaine de lignes de vêtements et d’accessoires, avec des collections pour homme et pour femme, mais a aussi proposé des articles de maroquinerie, d’horlogerie et des parfums.

Lancée à partir de 2010, sa ligne de sacs géométriques et en relief « Bao Bao » a encore renforcé son aura. Issey Miyake était aussi le fournisseur attitré des célèbres pulls à col roulé noirs de Steve Jobs, le cofondateur et ancien patron d’Apple.

« Issey Miyake, c’est un homme de recherche, un découvreur, un grand inventeur qui a conçu et utilisé des matériaux et des textures uniques au monde », résumait en 2021 auprès de l’Agence France-Presse l’ancien ministre français de la Culture Jack Lang, soulignant aussi son « élégance morale, intellectuelle » et sa « profonde humanité ».

Barbara Chow

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s