France : La ministre de l’égalité Hommes-Femmes, Isabelle Rome, soutient le Planning familial après son affiche d’un homme enceint!

Isabelle Rome, ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, déclare soutenir «pleinement l’action» de l’organisme, critiqué pour son slogan : «Au Planning, les hommes aussi peuvent être enceints».

La ministre déléguée chargée de l’Égalité entre les femmes et les hommes, Isabelle Rome, a apporté, ce lundi 22 août, son soutien au Planning familial, vivement critiqué pour avoir utilisé, dans une campagne de communication, l’image d’un homme transgenre enceint.

«Le Planning familial est une association historique essentielle pour les droits des femmes et l’accès à la contraception et à l’IVG. J’en soutiens pleinement l’action», a déclaré Isabelle Rome, selon ses paroles transmises à l’AFP. «Ne laissons pas l’extrême droite attiser les haines en instrumentalisant une campagne de communication dont je peux comprendre qu’elle ne fasse pas consensus», ajoute-t-elle. La ministre fait référence à une affiche du Planning familial, portant le slogan «Au Planning, les hommes aussi peuvent être enceints». Un dessin représente un homme transgenre (c’est-à-dire né biologiquement femme et dont l’identité de genre est masculine) pendant sa grossesse.

Ce message a été très critiqué sur les réseaux sociaux, notamment par des voix de droite. La députée RN Laure Lavalette a ainsi fustigé des «militants archi-subventionnés qui ne cherchent qu’à répandre leur idéologie grotesque et mensongère», tandis que Laurence Trochu (Reconquête!) a dénoncé les «doctrines» de l’association. «Nous n’en voulons pas», a-t-elle écrit sur Twitter, avec le dièse «#ProtegeonsNosEnfants». Dénonçant des «dérives» qui «doivent cesser», le député (LR) Fabien Di Filippo a estimé de son côté que le Planning familial «s’éloigne de la science pour verser dans le militantisme idéologique le plus contestable».

Sauf que trouver honteux de présenter une femme se prenant pour un homme, comme étant, de facto, un homme enceint n’a rien à voir avec une idéologie d’extrême droite! D’ailleurs, à gauche aussi, les réactions contre cette affirmation qui est scientifiquement absolument fausse, au nom du « droit à l’autodétermination d’identité ». Pour le constater, il suffit de noter les critiques du média « Marianne », clairement de gauche, qui, en janvier dernier, titrait « Le planning familial doit renoncer au lexique trans ».

En réponse, l’association féministe a dénoncé dans un communiqué une «campagne de dénigrement sur le dos des minorités de genre», et indiqué qu’elle réfléchissait à une éventuelle action en justice contre les «instigateurs de haine, qui sont parfois des élus de la République». Sur le fond, le Planning familial a souligné qu’il pratiquait un accueil «inconditionnel». Certaines personnes trans «demandent conseil pour la contraception, l’avortement, le suivi médical de leur transition», et «il nous appartient de faire en sorte qu’elles se sentent les bienvenues», a-t-il ajouté.

Reste que le planning familial a été noyauté de toutes parts, par plusieurs lobbies idéologiques, dont particulièrement celui des « LGBT », mais aussi par les islamistes, les féministes misandres (« misandrie » = haine des hommes » – ndlr). Ce qui donne au planning familial une identité totalement schizophrène puisqu’affirmant qu’il suffit de se sentir du sexe autre que le sien pour l’être réellement, au-delà de toutes les réalités scientifiques, et, dans le même temps, soutenir le voilement des femmes musulmanes qui, en plus d’être l’étendard politico-social des islamistes est, concrètement la reconnaissance que la femme est inférieure à l’homme, n’étant que sa propriété et non pas un être humain à part entière. Et, à force de se draper de la Vertu du Camp du Bien qui ne serait possiblement que l’apanage des gens de gauches « progressistes », en niant toute réalité scientifique que le simple bon sens commun reconnait, le planning familial et toute cette gauche « éveilliste » ne fera que pousser toujours plus de gens vers les mouvements religieux qui, eux, ne peuvent accepter ce discours délirant de pseudo-progrès par la négation du réel.

Christian Estevez
Didier Maréchal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s