Accusé de livrer du carburant aux avions russes, TotalEnergies a annoncé son retrait d’un champ gazier russe.

TotalEnergies a annoncé se désengager de l’exploitation du champ gazier de Termokarstovoïe en Russie. L’entreprise va céder les parts qu’elle possédait dans une société locale à l’un de ses partenaires.

TotalEnergies cède ses parts dans une entreprise de gisement de gaz en Sibérie. Le pétrolier français condamne l’invasion russe en Ukraine et assure qu’il « ne produit pas de kérosène pour l’armée russe ».

Dans un communiqué diffusé le vendredi 26 août, TotaleEnergies a indiqué avoir trouvé un accord avec son partenaire russe Novatek afin de lui céder sa participation de 49% dans la société Terneftegaz. Cette dernière, qui exploite le champ gazier de Termokarstovoïe, en Russie, fournirait, selon une enquête de l’ONG « Global Witness » et du journal « Le Monde » un mélange d’hydrocarbures servant, in fine, à alimenter des avions russes opérant dans le conflit ukrainien. Ce mélange, nommé condensat de gaz, transiterait au préalable par une raffinerie russe qui le transformerait en kérosène.

Mis en cause, TotalEnergies avait très rapidement répondu, expliquant que l’entreprise réaffirmait « sa condamnation la plus ferme de l’agression militaire de la Russie contre l’Ukraine ». Le groupe a apporté un démenti très ferme, insistant sur le fait qu’il n’était « pas opérateur des installations de Terneftegaz qui sont opérées par du personnel de Novatek au sein de Terneftegaz ». L’activité de Terneftegaz, apprenait-on, se voyait « autofinancée et TotalEnergies SE n’a pas apporté de capital à Terneftegaz depuis 2015 ». La firme française ajoutait enfin qu’elle ne percevait « pas de dividende de Terneftegaz depuis février 2022 ».

vendredi, dans ce contexte tendu, TotalEnergies a publié un nouveau communiqué, officialisant la cession à Novatek des parts détenues par le pétrolier français dans Terneftegaz. « Le 18 juillet 2022, TotalEnergies et Novatek se sont accordés en vue de la cession par TotalEnergies de la participation de 49% dans la société Terneftegaz qui exploite le champ de gaz et de condensats de Termokarstovoye en Russie dans des conditions économiques permettant à TotalEnergies de recouvrer les montants investis dans ce champ qui lui restent dus », indique le groupe.

TotalEnergies insiste sur les dates auxquelles se sont déroulées les premières négociations, laissant entendre que cette cession n’est pas initiée en réponse aux mises en cause dont l’entreprise à fait l’objet ces dernières 48 heures. « En application de la réglementation russe, les autorités russes ont été saisies le 8 août 2022 d’une demande d’autorisation de cette transaction », écrit l’entreprise française. « Le 25 août 2022, les autorités russes ont délivré leur accord à ce projet de cession, ce qui a permis à TotalEnergies et à Novatek de signer, ce 26 août 2022, l’accord définitif de vente de la participation de 49% dans Terneftegaz. La finalisation de la cession est soumise aux conditions usuelles et devrait intervenir au mois de septembre. »

Joseph Kouamé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s