Ce que se sont dit Vladimir Putin et le président chinois, Jinping, lors de leur rencontre en Ouzbékistan

Le président de la république de Russie, Vladimir Putin, et celui de la Chine, Xi Jinping, se sont rencontrés ce jeudi 15 septembre 2022 à Samarcande en Ouzbékistan. Ils ont parlé de la guerre en Ukraine et la situation à Taïwan, et ont également renouvelé les déclarations d’amitié entre les deux pays.

Il s’agissait de leur première rencontre depuis le début de la guerre en Ukraine. Vladimir Putin et son homologue chinois Xi Jinping se sont rencontrés ce jeudi 15 septembre 2022 à Samarcande en Ouzbékistan. Les deux dirigeants ont renouvelé leurs déclarations d’amitié et réaffirmé leur souhait d’élargir le partenariat entre les deux pays. Les deux dirigeants ont évoqué la guerre en Ukraine et l’intervention états-unienne à Taïwan, et ont sévèrement critiqué la position de l’Occident.

Le président russe Vladimir Putin a salué la « position équilibrée » de Pékin sur l’Ukraine, lors de leur rencontre en marge d’un sommet de l’Organisation de coopération de Shanghai (OCS). L’OCS, bâtie comme un contrepoids à l’influence occidentale, regroupe la Chine, la Russie, quatre États d’Asie centrale (Kazakhstan, Kirghizistan, Ouzbékistan et Tadjikistan) ainsi que l’Inde et le Pakistan.

« Les tentatives de créer un monde unipolaire ont récemment pris une forme absolument laide et sont totalement inacceptables », a déclaré Vladimir Putin à Xi Jinping. « Nous apprécions beaucoup la position équilibrée de nos amis chinois en ce qui concerne la crise ukrainienne », a poursuivi le dirigeant russe, dont le pays est visé par de lourdes sanctions occidentales pour avoir envahi l’Ukraine. « Nous comprenons vos questions et vos inquiétudes. Nous expliquerons en détail notre position sur ce sujet », a ajouté Vladimir Putin, sans donner plus de précision.

Putin condamne « la provocation des États-Unis »

Lors de l’entretien, Vladimir Putin a renouvelé le soutien de Moscou à Pékin au sujet de Taïwan, où des visites de responsables états-uniens, ces dernières semaines, ont suscité la colère de la Chine. « Nous condamnons la provocation des États-Unis », a déclaré le président russe, soulignant que Moscou adhérait au principe d’« une seule Chine » qui veut que Taïwan fasse partie intégrante du territoire chinois. « Je suis convaincu que notre entretien aujourd’hui donnera un élan supplémentaire au renforcement du partenariat stratégique entre la Russie et la Chine », a ajouté le locataire du Kremlin.

Cette rencontre intervient au moment où leurs deux pays sont confrontés à de fortes tensions diplomatiques avec les États-Unis d’Amérique. Dans ce contexte, Moscou et Pékin ont plusieurs fois affiché leur coopération ces dernières semaines, prenant par exemple part à des exercices militaires conjoints. « La Chine est disposée à travailler avec la Russie pour assumer sa responsabilité de grande puissance, jouer un rôle de premier plan et injecter de la stabilité et de l’énergie positive dans un monde parcouru par le chaos », a affirmé Xi Jinping.

La Chine est le principal partenaire économique de la Russie. Les relations Pékin-Moscou étaient tumultueuses durant la Guerre froide, mais les deux pays se sont nettement rapprochés ces dernières décennies pour faire front commun face à l’influence des États-Unis d’Amérique. La Chine se refuse ainsi depuis l’intervention du 24 février à employer le mot « invasion » pour décrire l’opération militaire lancée par Moscou en Ukraine.

Joseph Kouamé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s