Plus de 3 000 ans après sa mort, le visage du pharaon Ramsès II a été reconstitué !

Disparu il y a maintenant 3 300 ans, le visage du Roi Ramsès II aurait été reconstitué par des chercheurs grâce aux outils des enquêtes criminelles.

Ramsès II est aujourd’hui considéré comme l’un des plus grands pharaons après avoir régné sur l’Égypte ancienne. Et pour cause, en plus de connaître une durée de vie exceptionnelle de 91 ans, dont 66 ans de règne, celui-ci a été ponctué de plusieurs conquêtes militaires et donné naissance à de nombreux édifices qui, quelque 3.200 ans après, se dressent toujours au pays des pharaons. Disparu il y a maintenant 3 300 ans, le visage du Roi Ramsès II aurait été reconstitué par des chercheurs grâce aux outils des enquêtes criminelles.

Selon les sources historiques, Ramsès le Grand serait mort en 1 213 avant l’ère commune, à 91 ans, un âge également exceptionnel pour l’époque. Sa tombe a été retrouvée dans la vallée des Rois au XIXe siècle mais celle-ci ayant subi des pillages, c’est dans une autre sépulture, située plus au Sud et attribuée à une reine, que sa momie a été découverte.

Aujourd’hui exposée au musée national de la civilisation égyptienne au Caire, elle a livré de nombreuses informations sur le souverain. Par exemple, que Ramsès II mesurait environ 1,70 mètre, qu’il avait un nez busqué et une solide mâchoire ou encore qu’il souffrait d’arthrite et d’un abcès au niveau des dents.

Le pharaon a eu 103 enfants, 200 concubines et onze épouses, dont la célèbre Néfertari ,mais à quoi ressemblait t’il ? Grâce au travail de reconstitution minutieuse d’une équipe de scientifiques, le monde entier peut enfin mettre un visage sur le légendaire Ramsès II, 3 300 ans après sa mort.

Dans le cadre du bicentenaire du déchiffrement des hiéroglyphes par Champollion, l’émission française « Des racines et des ailes » dévoilera, ce 28 septembre à 21h10 sur France 3, la physionomie du pharaon à l’âge de 45 ans et à l’âge de 91 ans. De premières images inédites ont été dévoilées par France Info.

Visage de Ramsès II à l’âge de 45 ans, reconstitué

Dirigée par Caroline Wilkinson, anthropologue judiciaire de l’université John Moores de Liverpool, et par Sahar Saleem, paléo radiologue officiant à l’université du Caire, l’équipe d’experts a travaillé sur la momie conservée au Musée des civilisations au Caire. Grâce à des technologies de pointe, ils ont pu «déchiffrer le crâne de Ramsès II pour lui redonner chair», précise un communiqué de la chaîne. Sahar Saleem s’est déjà illustrée dans l’étude de plusieurs autres momies célèbres, dont celles de Séthi Ier ou de Toutânkhamon.

«Quand on regarde un crâne pour la première fois, on recherche au départ les détails caractéristiques les plus visibles», confie Caroline Wilkinson dans le documentaire, dont les propos ont été relayés par France Info. Avant de préciser: «Par exemple, sur Ramsès II, il y a un os nasal très large. Il est, entre les yeux, très haut et très prononcé». Par un travail méticuleux, elle est parvenue à repérer la position des muscles du visage du pharaon. «Plus un muscle est fort là où il est ancré, plus ses attaches vont laisser des marques visibles à la surface du crâne», souligne Caroline Wilkinson. Selon France Info, l’anthropologue judiciaire s’est aidée d’un logiciel utilisé dans les enquêtes criminelles pour donner un visage à Ramsès II. Les informations fournies par les travaux de la radiologiste Sahar Saleem ont permis de déterminer la teinte de sa peau.

Angèle Reiner

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s