Etats-Unis : Un professeur de chimie licencié à cause d’une pétition lancée par des élèves trouvant ses cours trop difficiles!

La décision controversée d’un prestigieux établissement d’enseignement supérieur de licencié un professeur de chimie pour satisfaire une pétition d’une minorité d’élèves a provoqué une grosse polémique aux États-Unis d’Amérique.

Un professeur de la célèbre université de New York (NYU) a été licencié après qu’une pétition lancée par ses étudiants ait suggéré que ses cours étaient trop difficiles. Cependant, cette décision n’a pas fait l’unanimité des parents et des enseignants, estimant que cette affaire montrait des signes de baisse de niveau académique.

Maitland Jones Jr., professeur de chimie organique, a été viré par la NYU après que seulement 82 étudiants sur un total de 350 se sont ligués contre lui, signant une pétition remettant en cause les notes attribuées aux élèves, sa pédagogie ainsi que l’aide reçue lors de la pandémie de coronavirus. Conséquemment, Jones, 84 ans, a reçu un message provenant du doyen des sciences lui annonçant la fin de son contrat, rapporte le ‘New York Times’.

Cependant, certains professeurs de chimie n’ont pas voulu s’arrêter là, faisant part de leurs craintes à plusieurs doyens d’université. Selon eux, en portant atteinte à la liberté des enseignants tout en portant atteinte aux méthodes d’enseignement reconnues, cela pourrait avoir des conséquences négatives à l’avenir. “Nous sommes tous du même côté: nous tenons à ce que nos élèves réussissent. Mais nous utilisons souvent des données mal adaptées, et, dans de nombreux cas, erronées, pour évaluer la réussite”, partage Stéphanie Lee, une des professeurs ayant signé la lettre, dans un tweet. “Une conséquence directe de ce désalignement est que nos actions deviennent motivées par la peur.”

Des cours trop difficiles, un manque d’aide et de ressources, nécessaires selon les étudiants pour y arriver, sont au cœur de la pétition, qui ne demande toutefois pas le licenciement de l’enseignant. “Nous vous exhortons à réaliser qu’une classe présentant un tel pourcentage de désistements et de notes aussi faibles, a échoué dans sa mission de faire du bien-être et de l’apprentissage des étudiants sa priorité. Cela ne donne pas une bonne image du département de chimie, ainsi que de l’institution dans son entièreté”, peut-on lire dans la pétition.

Jones, un professeur connu pour avoir écrit des manuels de chimie organique, a déclaré au « Times » qu’il envisageait de prendre sa retraite. Cependant, il craint l’impact que cette décision pourrait avoir sur d’autres professeurs ainsi que sur les membres du corps professoral.

Un des porte-paroles de l’université a tenu à défendre le licenciement en mettant l’accent sur le nombre important d’abandons au sein des étudiants, ainsi que sur les mauvaises évaluations attribuées aux élèves. La décision ne se basait toutefois pas seulement sur ces critères, selon la NYU, prenant également en compte des plaintes sur son caractère dédaigneux, sa non-réactivité, sa condescendance et, enfin, son manque de transparence concernant les notes.

Certains étudiants croient fermement au bouleversement total provoqué par la pandémie, rendant impossible la préparation de cours comme la chimie organique, socle pour ceux qui nourrissent un jour l’espoir d’une admission en médecine.

Cependant, un petit nombre de parents n’étaient pas d’accord avec cette décision. Certains groupes y voient le signe d’un système trop indulgent pour les étudiants. “Lorsque nous payons pour que nos enfants reçoivent une éducation de qualité à une université réputée, nous attendons en retour des professeurs de qualité qui les challengent intellectuellement, les aide à grandir en les poussant en dehors de leur retranchement”, déclare Elicia Brand, fondatrice d’‘Army of Parents’, à Fox News.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s