Enquête Nord Stream : des satellites ont détecté deux étranges “navires sombres”

Deux navires sans transpondeurs aurait été vu par la firme SpaceKnow dans la zone des pipelines Nord Stream 1 et 2 au moment où s’est déroulée l’explosion.

SpaceKnow explique avoir analysé 90 jours de données satellitaires dans la zone où se sont produites les explosions des pipelines Nord Stream 1 et 2. Les données proviennent à la fois de sources gratuites et commerciales et sont analysées par l’intelligence artificielle selon la source automatiquement, permettant la découverte de données cela contribuera à l’enquête sur ce que tout le monde sait, depuis le début, être un sabotage.

En effet ,SpaceKnow explique avoir tracé des polygones autour de la zone des explosions des pipelines Nord Stream 1 et 2 en mer Baltique. Le plus petit d’une surface de 400 mètres carrées était tracé juste au-dessus de la zone de l’explosion, tandis que d’autres zones adjacentes focalisaient le modèle d’apprentissage machine sur la surveillance de plusieurs kilomètres carrés.

En examinant de près ce qui s’est passé dans la zone où l’explosion s’est produite, les chercheurs ont découvert 25 navires probablement impliqués dans l’explosion. Mais sur ce total, seuls deux bateaux ont éteint leurs transpondeurs. Équipement de sécurité requis pour se déplacer en toute sécurité dans la zone.

Une action particulièrement suspecte : “Nous avons détecté des navires sombres, autrement dit des bateaux d’une taille significative, qui sont passé au travers de la zone […] ces bateaux avaient éteint leur transpondeur ce qui signifie qu’il n’y a aucune donnée sur leur trajectoire, et qu’ils essayaient de cacher leur localisation aux yeux du monde”, explique Jerry Javornicky, PDG de SpaceKnow.

Le droit international exige que tous les navires au-dessus d’une certaine taille transportent un transpondeur actif. Cela permet notamment de transmettre le nom du bateau, sa position, la direction et la vitesse du navire, entre autres informations. Les transpondeurs sont des dispositifs de sécurité essentiels pour éviter les collisions en mer.

Et il l’est encore plus dans la zone de la mer Baltique où a eu lieu l’explosion des pipelines – car de très nombreux navires parcourent en permanence la zone. Un navire sans transpondeur ou avec son transpondeur éteint a donc toujours quelque chose de suspect, car il n’existe pas vraiment de raison légitime de désactiver ce dispositif, surtout dans une zone aussi dangereuse.

Les seuls navires qui sont coutumiers de cette pratique sont liés à des activités illégales, comme par exemple la pêche hors du périmètre autorisé, ou le trafic de drogues, d’êtres humains… Comme Otto Tabuns directeur de la fondation pour la sécurité en mer Baltique cité par Wired le souligne : “il est inhabituel de désactiver le transpondeur, sauf si les navires opéraient dans le cadre d’une mission militaire secrète ou visaient des objectifs clandestins, car la Mer Baltique est l’une des mers les plus traversées par des navires commerciaux”.

Les données de SpaceKnow ont été communiquées à l’OTAN, qui a refusé de commenter pour le moment. Plusieurs enquêtes tentent actuellement de déterminer la cause des explosions des pipelines Nord Stream 1 et 2, qui ont fortement réduit les approvisionnements en gaz russe vers l’Europe. L’OTAN se contente désormais d’affirmer que la destruction des gazoducs Nord Stream 1 et 2 était le résultat d’un acte de sabotage, tandis que la Russie prétend que les explosions étaient le résultat d’une opération secrète menée par le Royaume-Uni (depuis, a filtré un SMS de Liz Truss, alors première ministre britannique, envoyé au secrétaire d’Etat à la défense des Etats-Unis d’Amérique et constitué, pour tout message, de « It’s done » – « C’est fait », en anglais, ndlr -, envoyé 10 minutes après les explosions des deux gazoducs Nord Stream).

Didier Maréchal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s