Ocean Viking : 26 des 44 mineurs pris en charge ont fugué de leur lieu d’accueil

Le navire « humanitaire » Ocean Viking, avec 234 migrants secourus en mer à son bord, a accosté vendredi 11 novembre au matin à Toulon, dans le Var. Parmi eux, 44 mineurs qui avaient été pris en charge.

Selon les informations du Figaro et de RMC, publiées ce jeudi 17 novembre, 26 des 44 mineurs rescapés de l’Ocean Viking ont fugué de leur lieu d’accueil où ils étaient pris en charge par l’Aide sociale à l’enfance (ASE), il y a moins d’une semaine.

« 3 des 44 mineurs avaient déjà fugué dès le lendemain et le surlendemain de leur prise en charge », précise Jean-Louis Masson, le président du Conseil départemental du Var au Figaro. « Ce matin, 23 mineurs de plus qui manquent à l’appel, pour un total de 26 défections. »

Nos confrères précisent que la majorité des fugueurs, qui sont « entrés dans l’illégalité en prenant la fuite », sont des Érythréens, partis pour rejoindre des proches vivant clandestinement dans d’autres pays d’Europe : l’Allemagne, la Norvège et la Suède, notamment.

Ce mardi 15 novembre, le ministre de l’Intérieur, Gérald Darmanin, avait indiqué que 44 des 234 rescapés de l’Ocean Viking avaient vu leurs demandes d’asile refusées et « se verront reconduits dans leur territoire national, dès que leur état de santé le permettra ». À l’inverse, « 60 peuvent demander l’asile, notamment des Syriens, des Soudannais et des Erythréens, nous allons permettre leur relocalisation dans 11 pays européens », avait détaillé le ministre, précisant que « l’ensemble des démarches » n’étaient pas « terminées ».

Le parquet du Var précise que ces mineurs non accompagnés « font l’objet à leur arrivée sur le territoire national d’une procédure dite de mise à l’abri, ils sont pris en charge par le conseil départemental ». C’est pendant ce laps de temps que certains ont pris la fuite, un « phénomène fréquent pour de multiples raisons : liens familiaux dans un autre pays d’Europe par exemple », précise le procureur Samuel Finielz, dans un communiqué de presse.

Joseph Kouamé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s