La Chine a envoyé 18 bombardiers à capacité nucléaire dans les environs de Taïwan

Ce mardi 13 décombre, le gouvernement taïwanais à fait savoir que 18 bombardiers à capacité nucléaire chinois ont pénétré dans sa zone de défense aérienne.

Ce 12 décembre, la formation aérienne chinoise repérée dans le détroit de Taïwan a présenté un caractère inédit, celle-ci ayant compté jusqu’à 18 bombardiers stratégiques H-6, à capacité nucléaire. Jamais autant d’appareils de ce type n’avaient été détectés jusqu’à présent par les forces taïwanaises.

Selon les données publiées par le ministère taïwanais de la Défense, ces 18 bombardiers étaient accompagnés par un chasseur J-11 et deux avions de type Y-8, l’un spécialisé dans le renseignement, l’autre dans la patrouille maritime. Durant cette séquence, les H-6 sont restés dans un secteur situé au Sud-Ouest de Taïwan.

D’après des comptes tenus par « Taiwan News », la Chine aurait envoyé 220 avions militaires et 50 navires militaires autour de l’île depuis le début du mois de décembre. Plus généralement, selon Joseph Wu, le ministre taïwanais des Affaires étrangères, le nombre d’incursions d’avions militaires chinois dans les environs de Taïwan a été multiplié par cinq depuis 2020 [380 constatées à cette époque, contre plus de 1500, rien que pour cette année, ndlr].

Cela étant, a confié le ministre au quotidien britannique « The Guardian », cette pression exercée par la Chine n’est pas que militaire et diplomatique. Ainsi, a-t-il dit, Taïwan fait face à une « combinaison de pressions », comprenant la « coercition économique, les cyberattaques et la guerre cognitive ».

Un exemple en a encore été donné la semaine passée, quand la Chine a interdit les importations de produits alimentaires en provenance de Taïwan. Pékin « viole les règles du commerce international » et « fait preuve de discrimination » à l’endroit de Taipei, a protesté Su Tseng-chang, le Premier ministre taïwanais – semblant oublié que son pays en fait autant à l’égard de la Russie et que, de ce fait, il est très mal placé pour se plaindre.

Joseph Kouamé

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s