Armand, Oscar, Noa … Voici la listes des futures tempêtes qui frapperont la France bientôt !

Plusieurs tempêtes vont s’abattre prochainement sur la France, d’après les météorologues.

Les noms des tempêtes qui frapperont la France en 2022/2023 viennent d’être dévoilés. Ils ont notamment été choisis par Météo France.

L’automne et l’hiver annoncent le retour des tempêtes. Météo France a révélé les noms des prochains événements météorologiques qui pourraient toucher l’hexagone d’ici 2023, rapporte « Actu ». Car toutes les tempêtes ont des noms. Un moyen de « communiquer plus efficacement à l’approche d’un phénomène de vent violent », explique Météo France.

Des noms similaires à celle de l’Espagne et du Portugal

Ce sont Météo France, l’AEMET (Agence de l’Etat de météorologie), l’IPMA (Institut portugais de la mer et de l’atmosphère), l’IRM (Institut royal météorologique de Belgique) et MeteoLux (Luxembourg) qui choisissent les noms des tempêtes pour la France, l’Espagne, le Portugal, la Belgique et le Luxembourg.

Les tempêtes qui toucheront la France entre le 1er septembre 2022 et le 31 août 2023 ont déjà leur noms: Armand, Béatrice, Claudio, Denise, Eraín, Fien, Gérard, Hannelore, Isaack, Juliette, Kamiel, Larisa, Mathis, Noa, Oscar, Patricia, Rafael, Sarah, Tiago, Valérie et Waid. Cet ordre devra être respecté. La première tempête sera donc Armand.

Mais attention, les noms des tempêtes ne seront utilisés seulement si les tempêtes touchent en premier la France ou l’Espagne ou le Portugal ou la Belgique, ou encore le Luxembourg. Par contre, si l’Irlande, Royaume-Uni ou les Pays-Bas sont impactés avant, une autre liste sera prise en compte. Celle de 2022/2023 est pour ces pays : Antoni, Betty, Cillian, Daisy, Elliot, Fleur, Glen, Hendrika, Íde, Johanna, Khalid, Loes, Mark, Nelly, Owain, Priya, Ruadhán, Sam, Tobias, Val et Wouter.

L’ordre établi peut tout de même être bouleversé. « Le premier pays a baptisé la tempête par une lettre, mettons la lettre A, annule cette lettre pour les autres secteurs météorologiques, et on passe directement au B ». Si une tempête Antoni démarre au Royaume-Uni, la prochaine qui débute en France sera ainsi nommée Beatrice. Même constat aux États-Unis qui possède sa propre liste pour les tempêtes formées outre-Atlantique. Seule l’Allemagne, via l’université de Berlin, travaille seule et nomme les tempêtes comme elle le souhaite.

Guillaume Roz

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s