Manuel Bompard prend la tête de LFI sous les critiques

Manuel Bompard ne sera nommé, officiellement, à la tête de la nouvelle « coordination » du parti d’extrême-gauche « La France Insoumise » (LFI) que dans les prochains jours.

Le manque de démocratie interne menace une fois de plus de plonger La France insoumise dans la crise alors que Manuel Bompard, proche de Jean-Luc Mélenchon, s’apprête à prendre, sous les protestations, la direction du mouvement dévoilée samedi, sans inclure plusieurs de ses figures.

Un choix qui divise. « Nous sommes dans un processus évolutif. Je comprends que cela puisse remettre en question et déranger les habitudes », a déclaré Manuel Bompard lors d’une conférence de presse organisée à Paris à l’issue de « l’Assemblée représentative » de 160 cadres et adhérents.

Celui qui ne sera nommé officiellement à la tête de la nouvelle « coordination » que dans les prochains jours, en compagnie d’autres membres de cette direction nommés pour un an, a tenté d’éteindre la colère de figures insoumises qui n’en font pas partie. Ceux qui n’avaient pas été conviés à l’événement comme les députés Alexis Corbière, Clémentine Autain, François Ruffin ou Eric Coquerel.

« Nous tenons au renouvellement », a déclaré le député Gabriel Amard, soulignant que « plus de 50% » des 21 membres de la direction étaient nouveaux. Une porte est ouverte aux mécontents : « le travail continue, d’ici la prochaine Assemblée Représentative en juin ; le groupe parlementaire devra travailler sur les modalités de sa représentation » à la direction.

A l’heure où les autres partis de l’alliance de gauche Nupes sont en congrès et votent, Manuel Bompard dit continuer à privilégier le « consensus » plutôt que les élections pour éviter « l’affrontement entre une majorité et des minorités ».

« Alors que le moment appelle à la cohésion et à l’ouverture pour LFI, la direction choisit la fermeture et le verrouillage », avait précédemment cinglé, samedi, auprès de l’AFP, Clémentine Autain. « Fer de lance des Nupes, notre mouvement a une responsabilité historique, notamment dans la course contre l’extrême droite, mais le message envoyé risque de fragiliser le rassemblement ».

Si la désignation de Manuel Bompard à la tête du mouvement est « naturelle car il sait très bien s’organiser », Eric Coquerel, président de la commission des Finances de l’Assemblée nationale, a également indiqué vendredi « le découvrir ».

De manière générale, « il serait souhaitable que toutes les nuances du mouvement soient représentées dans la direction », a plaidé l’élu de Seine-Saint-Denis. « Je n’étais au courant de rien, aucune info, aucun coup de fil », peste en privé un autre pilier du groupe. « J’ai postulé (pour l’un des pôles) et fait des propositions… sans réponse ».

A côté de cette gestion opérationnelle restreinte, un « conseil politique » sera créé, lieu de débat sur la stratégie, composé d’élus, de personnalités et de cadres insoumis. Cette instance sans chef et dotée d’une fonction consultative n’était prévue que très récemment, témoignent plusieurs députés qui ont appris son existence cette semaine.

Qu’ils acceptent de siéger là n’est pas acquis, prévient un poids lourd du groupe LFI. « Ils ont décidé de nous faire sortir, alors ils ont créé un truc pour créer une diversion. Il se réunira tous les mois, c’est une blague… » Et pareil pour critiquer Manuel Bompard qui « s’est désigné, a fait une direction à la main une purge – tout en retenant l’argent » de LFI.

Ces turbulences éclipsent les réformes qui doivent « changer la nature du mouvement », selon le prochain dirigeant. Des mesures qui vont « dans le bon sens » pour ancrer et diversifier le mouvement, estime Eric Coquerel, même s’il ne se dit pas contre de futures élections internes car « les gens veulent donner leur avis ». « LFI a été créé (en 2016) pour les campagnes électorales, maintenant que nous avons 75 députés et que nous sommes la première force à gauche, il faut lui donner un cadre pérenne », résume l’ancien leader du « Parti De Gauche ».

Didier Maréchal

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s